Les liaisons aériennes et maritimes

Les liaisons aériennes

L’archipel comporte de 2 aéroports principaux situés sur Hiva-Oa et Nuku-Hiva et 2 aérodrômes avec une piste à Ua-Huka et un altiport à Ua-Pou.
Les aéroports ont seuls, la capacité d’accueillir les vols en provenance de Tahiti avec les ATR 42 et 72 tandis que les 2 aérodrômes sont dessservis par le TWIN OTTER. Les vols inter-îles permettent aux petites îles de rejoindre les aéroports pour prendre un vol à destination de Tahiti.

© CT Fatu Hiva
© CT Fatu Hiva

Les liaisons maritimes

L’insularité des Marquises suppose que la mer, reste l’unique voie pour se déplacer. Toutes les îles disposent de quais et ceux de Tahuata et Fatu-Hiva sont des points de liaisons incontournables pour rallier Hiva-Oa puisqu’il y a absence de pistes aéroportuaires sur ces deux îles.
En outre, les déplacements maritimes inter-îles de passagers se font par les bonitiers accueillant en moyenne 8 à 12 personnes et les embarcations type speed boat.

 

Aranui, © JC Tamarii Panau
Aranui, © JC Tamarii Panau

Le fret maritime

Enfin, les cargos de ravitaillement alimentaire et de carburant en provenance de Tahiti (l’ARANUI et le TAPORO) débarquent leurs marchandises sur les grands quais de Nuku-Hiva, Ua-Pou et Hiva-Oa alors que sur les petites îles, les déchargements se font par de petites embarcations appelées baleinières. Ainsi, le fret maritime est très important et les cargos représentent le cordon ombilical de l’archipel.