ActualitéLa communauté de communesPatrimoine culturelPublications officielles

Le drapeau marquisien redessiné

La signification des couleurs

Le drapeau marquisien a pris naissance le 30 décembre 1978 par les membres fondateurs de l’association MOTU HAKA qui ont choisi les couleurs et l’idée du ​Matatiki.

  • Le jaune: ​èka​​: couleur qui reflète la jeunesse et les réjouissances.
  • Le rouge: ​kuà:​​ couleur ​Tapu​ (sacrée) des chefs.
  • Le blanc: ​maìta/tavaìè​​ couleur ​Tapu​ (sacrée) des prêtres.

Le ​matatiki :​ littéralement le regard de Tiki, le premier homme dans la mythologie marquisienne, est l’inventeur de l’art de la sculpture et du tatouage dont la plupart des symboles sont issus de son corps. Les ornements sacrés sur la joue de ce ​matatiki​, rend ce regard ​tapu​.

Depuis plusieurs années, le ​matatiki ​original a été transformé voire simplifié. Vers la fin 2017, à la demande des élus de la CODIM, ce ​matatiki​ a été redessiné par M. Teiki HUUKENA, président de l’Association PATUTIKI.

Les caractéristiques du drapeau:

Le drapeau marquisien est un rectangle de 1 m sur 1,5 m, constitué de 4 parties, chacune de couleur différente:

  • un polygone jaune en haut;
  • un polygone rouge en bas;
  • un triangle blanc positionné à gauche. Ces 3 couleurs se rencontrent au centre du drapeau.
  • un ​matatiki​ à l’intérieur du triangle blanc. Ce motif se situe dans un rectangle bleu qui ne doit pas apparaître sur le drapeau mais qui sert de base pour son emplacement dans le triangle. Les dimensions visées ci-dessus peuvent être augmentées ou réduites à une longueur L et une hauteur H tel que le rapport de proportion ​H/L = 0.67​​ soit respecté. En plus des dimensions, toutes reproductions du drapeau doivent respecter le code des couleurs.

Téléchargez le drapeau en haute résolution et les caractéristiques: